À propos

La mort ne porte pas de masque...Venise, 1700. Toute la ville ne bruisse que de la nouvelle : Lavinia, la légende vivante du théâtre, la plus grande actrice de son temps, revient dans sa ville natale après une carrière ponctuée de tournées triomphales, pour une représentation exceptionnelle devant toutes les têtes couronnées d'Europe. Pour le jeune Lorenzo, c'est une chance inespérée qu'il est décidé à saisir dans la fougue de ses 20 ans : il se présente aux auditions pour avoir l'honneur de donner la réplique à Lavinia. Mais un meurtre sanglant va changer à jamais son destin et faire basculer toute la ville dans le drame. Celui du Père Vidalia, retrouvé sauvagement assassiné dans son église...


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Policier / Thriller


  • Auteur(s)

    Olivier Berlion, Marc Omeyer, Steven Lejeune

  • Éditeur

    GLENAT

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    30/05/2018

  • Collection

    24x32

  • EAN

    9782344017296

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    598 g

  • Série

    l'art du crime

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Olivier Berlion

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né à Lyon en 1969, Olivier Berlion dessine depuis qu'il sait tenir un crayon. Il collectionne les BD, s'abonne au journal de "Spirou", crée un journal confidentiel avec son frère et son cousin (qui se vend à 20 exemplaires !) et rêve de devenir auteur de bande dessinée. Déterminé, il dessine tous les jours en rentrant de l'école, intègre après le bac l'École Émile Cohl en 1990, puis effectue un DEUG de Culture et de Communication à Lyon. En 1992, il rencontre Corbeyran au festival d'Angoulême. De cette rencontre naît Le Cadet des Soupetard, une série qui raconte les tribulations d'un petit « poulbot » campagnard aux prises avec les joies et les difficultés de son quotidien d'enfant de 7 ans. Les aventures du duo se poursuivent avec la série Sales Mioches puis, dans un nouveau registre, celui de la BD pour adultes, avec Lie-de-vin. Ce dernier ouvrage obtient de très nombreux prix et un grand succès, tant au niveau du public que de la profession. Désireux d'explorer de nouveaux horizons, il écrit le scénario d' Histoires d'en Ville, une série qui propose un nouveau concept : chaque cycle d'histoires (2 ou 3 albums) s'inscrit dans un lieu permettant à chaque fois de donner vie à de multiples personnages confrontés à des intrigues policières au ton résolument réaliste, rythmé et incisif. Désormais, Olivier Berlion alterne ses collaborations avec Corbeyran pour Le Cadet des Soupetard et Sales Mioches, ses propres scénarii et l'élaboration de récits one-shot. Olivier Berlion reconnaît l'influence de Baru, Tardi, Prado, Cabane, Battaglia, Pellejero, Tillieux, Gabrion et bien d'autres encore pour son travail de dessinateur et Baru, Zentner, TBC, Azzarelo, Tronchet et Larcenet pour ce qui est du scénario.

empty