Bellérophon et la chimère Bellérophon et la chimère
Nouv.
Bellérophon et la chimère Bellérophon et la chimère

Bellérophon et la chimère

(Scénariste), (Dessinateur), (Contributeur)

À propos

N'est pas divin qui veut. Chassé de sa cité après avoir involontairement occis son frère, Bellérophon trouve refuge à Tirynthe dans la demeure du roi Proétos. Très vite, son charme et sa vigueur gagnent le coeur ardent d'Antéia, la femme du souverain. Guidée par d'incontrôlables sentiments, elle déclare sans retenue son amour au prudent Bellérophon qui, en la rejetant, la laisse humiliée. Ecoeurée d'être ainsi traitée, la reine use alors du mensonge et de la ruse pour convaincre son mari d'envoyer le bel exilé vers une mort certaine. Mais c'est sans compter le courage et la détermination de ce grand héros dont les victoires répétées face à des adversaires toujours plus redoutables le persuadent d'avoir acquis le statut de dieu. En s'érigeant seul au rang divin, il en oublie sa condition humaine et les imperfections qui l'accompagnent. Et ça, Zeus, roi de l'Olympe, ne saurait le tolérer...

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Histoire

  • EAN

    9782344023853

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    646 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Clotilde Bruneau

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Clotilde Bruneau a scénarisé les albums Charlemagne et Soliman le Magnifique dans la collection « Ils ont fait l'Histoire », ainsi que plusieurs albums de la série Le Petit Prince en bande dessinée. Réside en Île-de-France.

Luc Ferry

Agrégé de philosophie et de sciences politiques, docteur d'Etat en sciences politiques, Luc Ferry mène d'abord une carrière d'enseignant et de philosophe. Entre 1984 et 1985, il publie les trois tomes de sa 'Philosophie politique', dont il écrit le dernier avec Alain Renaut. Cette collaboration se poursuit notamment avec, 'La pensée 68 - Essai sur l'antihumanisme' et 'Système et critique' en 1985, et avec 'Heidegger et les modernes', en 1988. En 1992 paraît 'Le nouvel ordre écologique - l'arbre, l'animal et l'homme', traduit en plus de quinze langues, qui lui vaut le prix Médicis essais ainsi que le prix Jean-Jacques Rousseau. Intellectuel très médiatisé, il mène en parallèle une carrière politique discrète avant d'entrer au gouvernement en mai 2002, à cinquante et un ans, en tant que ministre de la Jeunesse, de l'Education et de la Recherche. Il préside en effet depuis 1994 le Conseil national des programmes et participe en 1997 à la commission présidée par Pierre Truche pour la réforme de la justice. Après la refonte ministérielle de mars 2004, lors de laquelle il quitte ses fonctions, il est nommé président délégué du conseil d'analyse de la société (CAS) et entre au Conseil économique et social.

empty