La mort vivante

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Liste

La science peut-elle vaincre la mort ? Et si oui, à quel prix ? Joachim, un jeune scientifique menant des recherches prohibées, est enlevé par une puissante et mystérieuse femme recluse sur l'ancienne Terre : Martha. Pour se remettre du drame qui la hante depuis des mois, celle-ci lui ordonne l'impossible : ressusciter sa fille, Lise, ayant fait une chute mortelle lors de fouilles archéologiques. Joachim, qui voit là une opportunité de continuer ses travaux en toute liberté, accepte ce rôle de père créateur. Après avoir récupéré le matériel nécessaire grâce à la fortune de Martha, il se lance alors dans cette expérience qui pourrait bien s'avérer irréversible. Car on ne redonne pas impunément vie à la Mort... Avec ce récit complet de 72 pages, Alberto Varanda signe pour son retour probablement son plus grand chef-d'oeuvre graphique. Sur un scénario et un story-board d'Olivier Vatine, il livre un travail d'une ampleur aussi épique qu'extrêmement minutieuse, qui évoque autant les gravures de Gustave Doré que Jules Verne, Lovecraft et Schuiten réunis ! Une édition noir et blanc grand format de l'ouvrage paraitra simultanément afin d'apprécier dans sa pleine mesure le travail graphique de Varanda.

Grand format
15.50 €
Ajouter au panier

Autres informations

  • EAN 9782344030790
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 72 Pages
  • Longueur 32 cm
  • Largeur 24 cm

Biographie

Olivier Vatine - Olivier Vatine est né le 29 avril 1959 au Havre. Il fait ses premières armes en bande dessinée en 1984, avec des histoires courtes publiées dans le magazine Circus. Avec Thierry Cailleteau, ils créent pour Pilote, Les aventures de Fred et Bob, deux ados dragueurs et gaffeurs, et pour Fluide Glacial, l'intrépide Stan Pulsar, héros galactique. Puis ils proposent Aquablue aux éditions Delcourt, un récit de science-fiction qui s'impose comme l'une des plus grandes séries françaises contemporaines. En parallèle, Olivier Vatine multiplie les expériences : illustrateur dans la publicité, concepteur de décors dans l'animation, story-boarder pour le cinéma. Pour Dark Horse, il dessine la trilogie Star Wars. Pour les éditions Delcourt, il s'essaie au western (Adios Palomita, Angela) ou à la piraterie fantastique avec Cassegrain (Tao Bang), et codirige avec Fred Blanchard le label à succès « Série B ». Il le quitte fin 2007 pour se consacrer à d'autres projets comme sa maison d'édition Comix Buro, créée en partenariat avec l'éditeur de produits dérivés Attakus. Au printemps 2008, il rencontre Christophe Arleston, et leur envie mutuelle de collaboration artistique est à l'origine de la trilogie Cixi de Troy. En 2011, il rejoint Ankama pour mettre en scène Niourk, l'adaptation du célèbre roman de Stefan Wul.

Alberto Varanda - Commençant par la sculpture, Alberto Varanda se passionne très vite pour le dessin et commence par illustrer des jeux de rôles et par publier ses dessins dans le magazine Casus Belli. C'est avec « Reflets d'Écume », paru aux Éditions Vents d'Ouest, qu'il aborde la bande dessinée, un genre dans lequel il passe maître avec le superbe « Bloodline ». « La Geste des Chevaliers Dragon » l'impose comme l'un des dessinateurs les plus doués de sa génération. Son sens du rythme, ses jeux de composition et la justesse de son trait le propulsent alors dans le panthéon des maîtres du 9ème art.

empty