À propos

La fin d'un règne Lucky Luciano est le roi de la pègre New Yorkaise, mais pour combien de temps encore ? Toujours follement épris d'Agata, une jeune immigrée polonaise devenue starlette à Brodway, il commence à sentir la pression judicaire. Comme lui, de nombreux chefs de gang sont dans le viseur du procureur Dewey. La justice s'intéresse aussi aux prostituées... un nom ressort dans les affaires de proxénétisme, celui de Lucky. Dans ce contexte, Agata s'avère un témoin encombrant. Et si elle donnait une interview ou parlait de l'enlèvement du petit Pete ? Elle n'a pas le choix : il lui faut quitter la scène et fuir vers Chicago. Après tant de souffrances, Agata trouvera-t-elle dans cet exil la stabilité à laquelle elle aspirait en foulant le sol américain ? Auprès de James, un avenir semble possible, mais la mafia ne pardonne pas et tout peut déraper en une fraction de seconde.Olivier Berlion clôt en beauté le triptyque d'Agata, Prix de la meilleure série de BD 2021 au Festival Polar de Cognac. Fidèle à cette époque marquée par le grand banditisme et de profondes transformations économiques et sociales en Amérique, il nous offre un tragique mélodrame extrêmement documenté, quelque part entre The Immigrant et Les Incorruptibles.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Action / Aventures

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Histoire


  • Auteur(s)

    Olivier Berlion

  • Éditeur

    GLENAT

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    22/06/2022

  • Collection

    24x32

  • EAN

    9782344041727

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    88 Pages

  • Longueur

    32.2 cm

  • Largeur

    24.3 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    780 g

  • Série

    Agata

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Olivier Berlion

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né à Lyon en 1969, Olivier Berlion dessine depuis qu'il sait tenir un crayon. Il collectionne les BD, s'abonne au journal de "Spirou", crée un journal confidentiel avec son frère et son cousin (qui se vend à 20 exemplaires !) et rêve de devenir auteur de bande dessinée. Déterminé, il dessine tous les jours en rentrant de l'école, intègre après le bac l'École Émile Cohl en 1990, puis effectue un DEUG de Culture et de Communication à Lyon. En 1992, il rencontre Corbeyran au festival d'Angoulême. De cette rencontre naît Le Cadet des Soupetard, une série qui raconte les tribulations d'un petit « poulbot » campagnard aux prises avec les joies et les difficultés de son quotidien d'enfant de 7 ans. Les aventures du duo se poursuivent avec la série Sales Mioches puis, dans un nouveau registre, celui de la BD pour adultes, avec Lie-de-vin. Ce dernier ouvrage obtient de très nombreux prix et un grand succès, tant au niveau du public que de la profession. Désireux d'explorer de nouveaux horizons, il écrit le scénario d' Histoires d'en Ville, une série qui propose un nouveau concept : chaque cycle d'histoires (2 ou 3 albums) s'inscrit dans un lieu permettant à chaque fois de donner vie à de multiples personnages confrontés à des intrigues policières au ton résolument réaliste, rythmé et incisif. Désormais, Olivier Berlion alterne ses collaborations avec Corbeyran pour Le Cadet des Soupetard et Sales Mioches, ses propres scénarii et l'élaboration de récits one-shot. Olivier Berlion reconnaît l'influence de Baru, Tardi, Prado, Cabane, Battaglia, Pellejero, Tillieux, Gabrion et bien d'autres encore pour son travail de dessinateur et Baru, Zentner, TBC, Azzarelo, Tronchet et Larcenet pour ce qui est du scénario.

empty