À propos

Premier Reboot à bord de l'Infinity 8 ! Les informations cruciales transmises par Yoko Keren (T1) au QG ont décidé le Capitaine à lancer une nouvelle trame temporelle et activer un second agent : l'impulsive Stella Moonkicker, qui ne disposera à son tour que de 8 heures pour réunir un maximum de renseignements. Flanquée de Bobbie, son assommant robot de probation, elle est assignée à la sécurité d'un groupe de nostalgiques du nazisme, dont ils ne comprennent pas les dangers. Mais quand ils retrouvent dans le mystérieux mausolée la tête cryogénisée d'Hitler et réussissent à la réactiver, la menace d'un IVe Reich imposé à l'Infinity 8 se fait très sérieuse. Stella et Bobby vont affronter le Führer car si le Capitaine est tué, aucun reboot ne pourra avoir lieu et l'avènement du IVe Reich deviendra la seule trame temporelle à avoir jamais existé...BD Ado-Adultes.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction


  • Auteur(s)

    Lewis Trondheim, Olivier Vatine

  • Éditeur

    RUE DE SEVRES

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    25/01/2017

  • EAN

    9782369812593

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    29 cm

  • Largeur

    20 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    644 g

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Série

    infinity 8

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Lewis Trondheim

Né en 1964 à Fontainebleau, Lewis Trondheim passe son enfance à s'ennuyer et son adolescence à ne rien faire. En troisième, il entre dans un collège technique pour imiter son cousin. Ensuite, il fait une première E - sciences et mécanique, fraiseuse - où il se révèle tellement nul qu'on le rapatrie en philo-lettres.

Armé d'un bac philo, il se lance dans la bande dessinée, parce qu'il a envie de raconter des histoires et que, côté dessin, il a tout à apprendre. Par esprit de contradiction et curiosité scientifique, en somme. Vers 25 ans, armé d'une photocopieuse, il édite un fanzine tout seul, et tient douze numéros. Trouvant que l'art minimaliste a ses limites, il décide d'apprendre à dessiner et attaque les 500 pages de Lapinot et les carottes de Patagonie.

En 1990, il fonde avec cinq autres dessinateurs la structure éditoriale l'Association. Puis il découvre qu'on peut gagner sa vie en faisant ce métier, quitte Paris pour le Sud, devient papa et entre chez Dargaud en 1995 avec Les Formidables Aventures de Lapinot. Coup de c½ur d'Angoulême en 1994, il reçoit en 1996 le Totem de la bande dessinée au Salon de Montreuil.

Aux côtés de Joann Sfar et d'autres auteurs, il enchaîne avec le projet d'héroic-fantasy « Donjon », à la fin des années 90, chez Delcourt. Dès 2000, il réalise, toujours pour Delcourt, un grand nombre de séries jeunesses, comme les séries Kaput & Zösky, qu'il réalise tout seul, Allez raconte, avec José Parrondo ainsi que Le Roi catastrophe, dessinée par Fabrice Parme. Certaines de ses séries de l'époque se font adaptées en dessins animés, comme par exemple La Mouche.

À partir de 2004, il devient directeur de la collection Shampooing chez Delcourt, pour laquelle il réalise également quelques albums, tout en continuant à publier et à créer de nouvelles séries telles que Ralph Azam.
Trondheim est fait Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (2005), et il se voit également décerner le Grand Prix du festival d'Angoulême.

Olivier Vatine

Olivier Vatine est né le 29 avril 1959 au Havre. Il fait ses premières armes en bande dessinée en 1984, avec des histoires courtes publiées dans le magazine Circus. Avec Thierry Cailleteau, ils créent pour Pilote, Les aventures de Fred et Bob, deux ados dragueurs et gaffeurs, et pour Fluide Glacial, l'intrépide Stan Pulsar, héros galactique. Puis ils proposent Aquablue aux éditions Delcourt, un récit de science-fiction qui s'impose comme l'une des plus grandes séries françaises contemporaines. En parallèle, Olivier Vatine multiplie les expériences : illustrateur dans la publicité, concepteur de décors dans l'animation, story-boarder pour le cinéma. Pour Dark Horse, il dessine la trilogie Star Wars. Pour les éditions Delcourt, il s'essaie au western (Adios Palomita, Angela) ou à la piraterie fantastique avec Cassegrain (Tao Bang), et codirige avec Fred Blanchard le label à succès « Série B ». Il le quitte fin 2007 pour se consacrer à d'autres projets comme sa maison d'édition Comix Buro, créée en partenariat avec l'éditeur de produits dérivés Attakus. Au printemps 2008, il rencontre Christophe Arleston, et leur envie mutuelle de collaboration artistique est à l'origine de la trilogie Cixi de Troy. En 2011, il rejoint Ankama pour mettre en scène Niourk, l'adaptation du célèbre roman de Stefan Wul.

empty