Autobiographie d'une courgette Nouv.

Autobiographie d'une courgette

, , (Dessinateur)

À propos

Courgette vit seul avec sa mère alcoolique depuis le jour où son père est parti « faire le tour du monde avec une poule ». Un jour où sa mère s'en prend au ciel, il trouve un revolver et essaie de « tuer le ciel ». Sa mère tente de lui enlever l'arme, mais le coup part et la tue. Cet accident dramatique place Courgette aux Fontaines, un foyer pour enfants.
Sa vie change radicalement, entre les « zéduc' » et les copains... mais surtout Raymond, le « gentil gendarme » et Camille, son amoureuse.

Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis "c'est ça, j'ai tué maman" - Courgette, 9 ans.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Romans graphiques

  • EAN

    9782491467050

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    26.3 cm

  • Largeur

    20.4 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    662 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Gilles Paris

Né le 5 avril 1959 à Suresnes (92), Gilles Paris entre dans la vie active après son bac.
Serveur, testeur de médicaments, garçon de bureau au Monde, concepteur de dossier de presse notamment pour Manuel Canovas et Dior, il intègre à dix-huit ans le Ministère de la Jeunesse comme documentaliste.
Puis il crée et dirige la société APS, un argus de la presse spécialisée dans le spectacle, agence qu'il déplace chaque année au Festival de Cannes.
Après cinq ans, il décide de prendre le large et voyage toute une année en Afrique et en Grèce.
A son retour, il devient pigiste pour de nombreux journaux, Elle, Le Figaro Magazine, Femme, Pariscope, Maison Française, Libération, Le Nouvel Observateur où il signe des articles sur le cinéma, la musique et des personnalités.
Il entre parallèlement dans l'édition, d'abord comme attaché de presse aux éditions 13 (Groupe Carrère), puis comme directeur du service de presse de Jean-Claude Lattès pendant sept ans, et directeur du service de presse des éditions Plon, pendant dix ans.
En 2006, il crée une SARL, agence de communication qui porte son nom, spécialisée dans l'édition, et qui s'ouvre également sur la musique, les expositions et les spectacles.
Depuis 2017, il est attaché de presse indépendant.
En 1991, il publie son premier roman Papa et maman sont morts aux éditions Point-Virgule (Seuil), réédité en Point-Seuil le 19/01/12
En 2002, Autobiographie d'une Courgette sort chez Plon pour lequel Gilles Paris reçoit le Prix de la Mairie du XVIIème.
Au pays des kangourous, son troisième roman est publié aux éditions Don Quichotte (parution le 19 janvier 2012).
Son 4ème roman, L'été des lucioles est paru aux éditions Héloïse d'Ormesson en 2014.
En 2016, son deuxième roman Autobiographie d'une Courgette est adapté au cinéma en film d'animation sous le titre Ma vie de Courgette et rencontre un très grand succès auprès du public et des critiques. Le film remporte une vingtaine de prix d'Annecy à Melbourne en passant par Genève et Angoulême et reçoit notamment le prix du meilleur film européen d'animation aux European Film Awards et deux César.
Son roman Le vertige des falaises a été publié chez Plon en avril 2017.
En 2018, il publie un recueil de nouvelles chez Gallimard dans la collection Haute enfance La lumière est à moi. En mars 2019, il fait paraître son premier livre pour la jeunesse Inventer les couleurs avec les magnifiques illustrations d'Aline Zalko chez Gallimard Giboulées.
En janvier 2021 il fait paraître son premier récit chez Flammarion Certains cœurs lâchent pour trois fois rien sur ses années de dépression et son histoire familiale.

Ingrid Chabbert

  • Naissance : 20-9-1978
  • Age : 42 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Ingrid Chabbert est autrice d'ouvrages pour la jeunesse et scénariste de BD.
Elle publie son premier album jeunesse, « La fête des deux mamans » et a depuis écrit dans ce secteur plus de 100 livres.
Depuis 2014, elle ajoute la Bande Dessinée à sa bibliographie : une vingtaine d'albums dont l'adaptation aux éditions Steinkis de « En attendant Bojangles » d'après Olivier Bourdeaut, « Elma, une vie d'ours » sélectionné pour un Eisner Award en 2020 ou encore « Écumes », sélection pour le Prix Artémisia 2018, qui lui apporte d'outre-Atlantique un prestigieux Harvey Award dans la catégorie « Best European Book » en 2019.

Camille K.

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Camille K., a obtenu son diplôme de dessin à l'académie Brassard-Delcourt en 2018. Camille K. a développé une écriture dessinée, faite de métaphores graphiques et de compositions visuelles, qui n'appartient qu'à elle. Derrière une apparence naïve, son dessin fait entrer ses lectrices comme ses lecteurs directement en résonance avec les émotions de son personnage.
Elle entame sa carrière avec « Les Enfants trinquent », premier récit publié en 2020 aux éditions Albin Michel, nommé dans la sélection Prix Région Centre-Val de Loire 2020 du festival BDBoum de Blois qui récompense un livre pour sa portée citoyenne.Pour son tout premier livre, Camille K. a puisé dans son vécu pour livrer un roman graphique tout en force et en justesse.
« Autobiographie d'une courgette » est le second livre de Camille K.

empty