La ribambelle Tome 1 ; la ribambelle reprend du service

,

À propos

Six amis, six vrais copains (dont une fille, deux jumeaux japonais karatékas, un trompettiste noir, un grand timide et un Écossais aux goûts culinaires bizarres et toujours flanqué d'un irréprochable majordome) ont annexé un terrain vague qui est devenu leur royaume. Mais ce serait compter sans Tatane, le voyou, et ses deux acolytes qui n'ont qu'un but : chasser la Ribambelle hors de ses terres.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public > Humour


  • Auteur(s)

    Zidrou, Jean-Marc Krings

  • Éditeur

    BOULE ET BILL

  • Distributeur

    MDS

  • Date de parution

    28/04/2011

  • EAN

    9782505006954

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    46 Pages

  • Longueur

    30 cm

  • Largeur

    22.8 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    368 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Zidrou

  • Naissance : 1-1-1962
  • Age : 62 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né le 12 avril 1962 à Anderlecht (commune de Bruxelles), Benoît Drousie, dit Zidrou, effectue des études d'instituteur et exercera la profession durant quelque six ans, ce qui ne sera pas sans influence sur ses écrits futurs.

Son premier scénario publié est illustré par De Brab dans le numéro de Noël 1991 de SPIROU ("La triste fin du Père Noël"). L'année suivante, il fonde une sorte de studio de scénario avec son ami Falzar et commence à assiéger les éditeurs pour placer ses innombrables projets sous le pseudonyme des Potaches.

Dès 1993, ses productions commencent à envahir les pages d'animation et les récits complets du journal de SPIROU. Par ordre chronologique d'apparition de ses illustrateurs, il fournit ainsi de la matière brillante et bien pesée à Wasterlain, Dan, Godi, Ernst, Clarke, Deliège, Evrard, Blatte, Fournier, Darasse, Bercovici, Glem, Jannin, Saive, Lemaître, Midam, Gazzotti, Mandryka, Éric Maltaite, Borrini, Will, Deth, Arenas, Thiriet, Gauthier, E411, Guilhem, Duclozeau, Piroton, Mazel, Bodart, Bosschaert, Wozniak, Plessix, etc.

Rien d'étonnant à ce que certains de ses complices pour quelques pages exceptionnelles s'engagent ensuite sur de plus longs parcours et créent une série en sa compagnie. En 1992, il lance "Margot et Oscar Pluche" avec l'ami Falzar et la dessinatrice De Brab chez Casterman, où la petite fille et son drôle de chien aligneront six albums jusqu'en 1997. Le sympathique duo et toute sa famille en régulière augmentation ! déménageront l'année suivante chez Dupuis et ouvriront une nouvelle série de beaux albums intitulée "Sac à Puces".

En 1995, il propose à Jean-Claude Fournier d'animer une suite de gags gastronomiques, "Les Crannibales", chronique fortement assaisonnée d'humour noir.

Dans le registre de la parodie iconoclaste, il s'en prend peu après au respectable rédacteur en chef de SPIROU et à ses ?uvres. Le dessinateur se trouvera tellement gêné par tant d'impertinence qu'il signera longtemps du pseudonyme de Thelonius ses grossières caricatures du "Boss". Mais c'est son véritable nom que Bercovici signera les albums, assumant la responsabilité de ses compositions graphiques.

Aux Éditions du Lombard, Godi illustre les albums de son "Élève Ducobu", fruits de souvenirs tant personnels que professionnels.

Zidrou est également l'auteur d'une vingtaine de livres pour enfants publiés par Casterman, Nathan et Hachette, dont la série du "Petit Dagobert", illustrée par Godi, dans la "Bibliothèque Rose".

"Génie", tel est le mot qui vient immédiatement à l'esprit quand on évoque le nom de ce scénariste dont la modestie le dispute à l'intelligence.
A 4 ans, ce petit Mozart des temps modernes rentrait à l'école primaire.
A 8 ans déjà, Zidrou entamait d'époustouflantes études secondaires.
A 12 ans et demi, il rentrait à l'université où il suivit, simultanément, des études de médecine, de droit et un doctorat en astro-physique, études qu'il boucla en trois ans à peine, décrochant au passage un prix Nobel de Chimie pour ses découvertes fondamentales sur les mécanismes de potachogenèse des molécules d'hydrogène.
A 16 ans, Zidrou était nommé Président-Directeur général de la multinationale "Power and Co".
Cependant à 27 ans, Zidrou plaquait tout pour se lancer à corps perdu dans le scénario de bande dessinée et l'écriture de livres pour enfants. La stupéfaction dans les hautes sphères de la finance fut telle que son départ provoqua le célèbre krach boursier de janvier 1989.
Depuis, Zidrou s'amuse beaucoup !

(N.B. : Ce texte tout emprunt de modestie nous a aimablement été transmis par monsieur Zidrou lui-même.)

Ancien instituteur (euh P-DG, pardon !), Zidrou est le scénariste de nombreuses séries BD parmi lesquelles : «L'Elève Ducobu» (avec Godi) au Lombard.
Père de quatre garçons, Zidrou vit actuellement en Andalousie.
Le Comics Festival Belgium (Bruxelles - octobre 2004) a décerné le prix Jeunesse à Godi et Zidrou pour "Miss 10/10".

Jean-Marc Krings

  • Naissance : 1-1-1965
  • Age : 59 ans
  • Pays : Belgique
  • Langue : Francais

Né a Anderlecht en février 1965, Krings suit des études à l'Académie des Beaux-arts de Bruxelles ainsi qu'à Woluwé-Saint-Lambert.

Il débute dans la bd comme assistant de Dupa sur plusieurs albums de "Cubitus" et de "Nicky" et de Walli sur "Modeste & Pompon" et "Chlorophylle". Il travaille également aux cliniques Saint–Luc, où il illustre les articles médicaux de la revue hospitalière.

En 2004, il signe chez Vent d'Ouest pour illustrer "Le guide junior des filles" aux côtés des scénaristes Jacky Goupil et Sylvia Douillet.
Toujours en 2004, Krings travaille sur une série à gags, "Inquisitor" (scénario de Pierre Veys), qui paraît dans le "Lanfeust Mag".

Fin 2005, Fabrice tarrin passe le flambeau à Jean-Marc Krings qui accepte le challenge et reprend le dessin de Violine.
Krings (Le Lombard)
Jean-Marc Krings est un véritable enfant de la bande dessinée belge, à laquelle il aime toutefois apporter un petit grain de folie graphique, fort d'un trait lâché et très expressif. Après des études à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, il termine son apprentissage chez Guy Brasseur, puis chez Dupa. C'est au contact de ce dernier qu'il apprend la dynamique visuelle du gag en une planche, un genre qu'il affectionne.

Après avoir illustré « Le guide junior des filles » pour Vents d'Ouest, il entame en effet une série de gags pour Lanfeust Mag, suivis d'une série, « Inquisitor ». Il convainc ensuite Dupuis de le laisser reprendre les aventures de « Violine », mais le public n'est pas au rendez-vous, et la série est annulée au tome 6.

Krings retourne alors à ses chers gags, signant le dessin des « Informaticiens », puis de « Livraison Express », chez Bamboo, où son encrage puissant et dynamique, reconnaissable entre mille fait de lui une valeur sûre du secteur.

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2 3 4 5 6
empty