À propos

Nouvelle édition comprenant une nouvelle couverture, une interview de Moebius et des illustrations de Taniguchi et 1 carnet de croquis


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Manga / Manhwa / Man Hua > Seinen


  • Auteur(s)

    Moebius, Jirô Taniguchi

  • Éditeur

    Kana

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    04/11/2010

  • Collection

    Made In

  • EAN

    9782505009481

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    284 Pages

  • Longueur

    26 cm

  • Largeur

    19.7 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    1 065 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Moebius

Jean Giraud est né en 1938. Après l'École des arts appliqués de Paris, il se lance dans la bande dessinée en collaborant à des revues jeunesse. En 1958 il rencontre Jijé et l'assiste pour la série western Jerry Spring. En 1963, sous la signature de Gir, il collabore avec Charlier pour Fort Navajo, premier titre des aventures de Blueberry. Parallèlement, il publie des histoires brèves dans « Hara-kiri » sous le pseudonyme de Moebius. La dualité Giraud / Moebius va prendre de l'ampleur au fil des années. En 1969, il signe pour « Pilote » quelques histoires au ton nouveau et libre en particulier La Déviation. En 1975, Moebius, Druillet, Dionnet et Farkas fondent la revue « Métal Hurlant ». La signature Moebius y trouve tout son sens et engendre des créations régulièrement citées parmi les chefs-d'oeuvre incontestables de la bande dessinée: Arzach, Cauchemar blanc, Major Fatal et Le Garage hermétique ou Le Monde d'Edena. Il signe avec Jodorowsky Les Aventures de L'Incal et se lance sur de multiples collaborations cinématographiques. Artiste de renommée internationale, il fonde avec Isabelle Giraud sa femme sa propre maison d'édition, Moebius production, qui édite notamment Inside Moebius.

Jirô Taniguchi

Jirô Taniguchi fait ses débuts dans la bande dessinée
en 1970 avec Un été desséché. De 1976 à
1979, il publie avec le scénariste Natsuo Sekigawa
plusieurs récits d'inspiration hard-boiled, dont Ville
sans défense, Le Vent d'ouest est blanc et Lindo 3.
Influencé par des auteurs européens – Moebius, Bilal
ou Crespin –, il travaille ensuite en solitaire et
signe, entre autres, L'Homme qui marche, Le Chien
blanco (2 volumes), Le Journal de mon père (2 volumes),
Quartier lointain (2 volumes), L'Orme du
caucase (adaptation de nouvelles d'Utsumi), Terre
de rêves, L'homme de la toundra, Le Gourmet solitaire
– autant d'albums traduits et publiés par
Casterman. Il réside au Japon.

empty