Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le seigneur Brayard s'en revient de croisade, accompagné du jeune moine Rignomer. Sur leur chemin, ils croisent la route d'une adolescente, la princesse Hadiyatallah, qui se révèle être une otage en fuite. Brayard n'hésite pas un seul instant : il décide d'escorter la princesse en Orient pour la rendre à son père en échange d'une rançon, et entraîne Rignomer dans l'aventure. C'est le début d'un voyage qui s'annonce particulièrement rocambolesque...


Biographie

Zidrou - France
Né le 12 avril 1962 à Anderlecht (commune de Bruxelles), Benoît Drousie, dit Zidrou, effectue des études d'instituteur et exercera la profession durant quelque six ans, ce qui ne sera pas sans influence sur ses écrits futurs. Son premier scénario publié est illustré par De Brab dans le numéro de Noël 1991 de SPIROU ("La triste fin du Père Noël"). L'année suivante, il fonde une sorte de studio de scénario avec son ami Falzar et commence à assiéger les éditeurs pour placer ses innombrables projets sous le pseudonyme des Potaches. Dès 1993, ses productions commencent à envahir les pages d'animation et les récits complets du journal de SPIROU. Par ordre chronologique d'apparition de ses illustrateurs, il fournit ainsi de la matière brillante et bien pesée à Wasterlain, Dan, Godi, Ernst, Clarke, Deliège, Evrard, Blatte, Fournier, Darasse, Bercovici, Glem, Jannin, Saive, Lemaître, Midam, Gazzotti, Mandryka, Éric Maltaite, Borrini, Will, Deth, Arenas, Thiriet, Gauthier, E411, Guilhem, Duclozeau, Piroton, Mazel, Bodart, Bosschaert, Wozniak, Plessix, etc. Rien d'étonnant à ce que certains de ses complices pour quelques pages exceptionnelles s'engagent ensuite sur de plus longs parcours et créent une série en sa compagnie. En 1992, il lance "Margot et Oscar Pluche" avec l'ami Falzar et la dessinatrice De Brab chez Casterman, où la petite fille et son drôle de chien aligneront six albums jusqu'en 1997. Le sympathique duo et toute sa famille en régulière augmentation ! déménageront l'année suivante chez Dupuis et ouvriront une nouvelle série de beaux albums intitulée "Sac à Puces". En 1995, il propose à Jean-Claude Fournier d'animer une suite de gags gastronomiques, "Les Crannibales", chronique fortement assaisonnée d'humour noir. Dans le registre de la parodie iconoclaste, il s'en prend peu après au respectable rédacteur en chef de SPIROU et à ses ?uvres. Le dessinateur se trouvera tellement gêné par tant d'impertinence qu'il signera longtemps du pseudonyme de Thelonius ses grossières caricatures du "Boss". Mais c'est son véritable nom que Bercovici signera les albums, assumant la responsabilité de ses compositions graphiques. Aux Éditions du Lombard, Godi illustre les albums de son "Élève Ducobu", fruits de souvenirs tant personnels que professionnels. Zidrou est également l'auteur d'une vingtaine de livres pour enfants publiés par Casterman, Nathan et Hachette, dont la série du "Petit Dagobert", illustrée par Godi, dans la "Bibliothèque Rose". "Génie", tel est le mot qui vient immédiatement à l'esprit quand on évoque le nom de ce scénariste dont la modestie le dispute à l'intelligence. A 4 ans, ce petit Mozart des temps modernes rentrait à l'école primaire. A 8 ans déjà, Zidrou entamait d'époustouflantes études secondaires. A 12 ans et demi, il rentrait à l'université où il suivit, simultanément, des études de médecine, de droit et un doctorat en astro-physique, études qu'il boucla en trois ans à peine, décrochant au passage un prix Nobel de Chimie pour ses découvertes fondamentales sur les mécanismes de potachogenèse des molécules d'hydrogène. A 16 ans, Zidrou était nommé Président-Directeur général de la multinationale "Power and Co". Cependant à 27 ans, Zidrou plaquait tout pour se lancer à corps perdu dans le scénario de bande dessinée et l'écriture de livres pour enfants. La stupéfaction dans les hautes sphères de la finance fut telle que son départ provoqua le célèbre krach boursier de janvier 1989. Depuis, Zidrou s'amuse beaucoup ! (N.B. : Ce texte tout emprunt de modestie nous a aimablement été transmis par monsieur Zidrou lui-même.) Ancien instituteur (euh P-DG, pardon !), Zidrou est le scénariste de nombreuses séries BD parmi lesquelles : «L'Elève Ducobu» (avec Godi) au Lombard. Père de quatre garçons, Zidrou vit actuellement en Andalousie. Le Comics Festival Belgium (Bruxelles - octobre 2004) a décerné le prix Jeunesse à Godi et Zidrou pour "Miss 10/10".

Francis Porcel - Aussi loin qu'il se souvienne, Francis Porcel (il est né en 1977) a toujours aimé le jeu. Le dessin est devenu rapidement de la bande dessinée. Les premiers essais se présentaient sous la forme d'histoires courtes inspirées de Bruguera, Mortadel et Philemon. Par ailleurs le jeune Francis Porcel se sentait fasciné par l'art d'Albert Uderzo et d'un autre grand pro, espagnol celui-là, Gimenez. C'est en découvrant « L'Etoile noire » de ce dernier que la décision tomba : Francis Porcel deviendrait dessinateur de bandes dessinées. Il venait d'avoir 16 ans. A 19 ans, il entra à l'école des Beaux-Arts de Barcelone dont il suivit les cours pendant trois ans. Il y prit conscience de ses propres limites et tenta de les surmonter. Il y rencontra de jeunes étudiants, tels que Sergio Garcia, qui devinrent des amis et sont considérés aujourd'hui comme l'avenir de la b.d. ibérique. A 22 ans, il publiait chez Magemultimedia (Espagne) la b.d. qu'il considère comme son premier effort de quelque valeur : « La Cité des Morts ». Remarqué pour sa virtuosité, Francis Porcel entra en contact avec Dargaud, qui lui présenta Jean-David Morvan. De cette rencontre devait naître « REALITY SHOW ».

empty