Vive les comédiens ! (préface d'Eric Ruf)

À propos

Amoureux du théâtre, fasciné par les comédiens et spectateur assidu de la Comédie-Française, Cabu (1938-2015) a illustré la chronique Théâtre du Figaro entre 1969 et 1971. Avec un regard souvent plus critique et exigeant, il a régulièrement commenté l'actualité du spectacle dans Hara-Kiri et Charlie Hebdo. Le théâtre l'a toujours inspiré, jusque dans ses dessins politiques pour Le Canard enchaîné. Il a également créé les affiches de près d'une centaine de pièces.
À sa manière, Cabu a révolutionné l'art de la critique théâtrale, en lui apportant un souffle nouveau, une liberté graphique et d'esprit hors pair.
Reflet de la vivacité de la palette graphique de Cabu, voici près de 200 dessins (dont de nombreux inédits) et documents qui sont une occasion exceptionnelle de (re)découvrir les comédiens, les pièces, les spectateurs et les salles que Cabu parcourait si souvent, dégainant son crayon aussi vite que l'on sort aujourd'hui son portable


Rayons : Littérature > Humour

Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Arts graphiques > Dessin


  • Auteur(s)

    Cabu

  • Éditeur

    Michel Lafon

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    16/05/2018

  • EAN

    9782749937502

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    140 Pages

  • Longueur

    28.5 cm

  • Largeur

    23 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    710 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Cabu

Né en 1938 à Chalons-en-Champagne, CABU commence sa carrière professionnelle de dessinateur dès 14 ans pour 'l'Union' de Reims. En 1960, il entre à 'Hara Kiri'. Deux ans plus tard, il travaille à Pilote sous la houlette de René Goscinny, le temps d'une Potachologie Illustrée. Là apparaît celui qui deviendra son personnage fétiche, Le Grand Duduche. Cabu fait ses premiers pas de reporter dessinateur dès 1969. Il devient alors l'un des piliers de 'Charlie Hebdo' (dont il est toujours directeur artistique). Écologiste, antimilitariste, libertaire et démocrate, Cabu est aussi un travailleur acharné qui continue de travailler toutes les semaines pour 'Charlie Hebdo' et 'le Canard Enchaîné'.

empty