Haïkus de Sôseki ; à rire et à sourire

,

Traduit par BRIGITTE ALLIOUX

À propos

Après les Haïkus du chat (paru en mai 2015), le génial illustrateur japonais Minami Shinbô se met au diapason de 28 haïkus de Sôseki. 28 chefs-d'oeuvre d'humour parfois potache, mais le plus souvent lettré, philosophique et mystique. Minami Shinbô dessine pêle-même un bonze, une poupée impériale, un Lao-Tseu, un cheval qui défèque, une concubine chinoise, le tout s'élargissant sur des Montagnes Célestes...


Rayons : Littérature > Poésie > Haïku


  • Auteur(s)

    Sôseki Natsume, Shinbo Minami

  • Traducteur

    BRIGITTE ALLIOUX

  • Éditeur

    PICQUIER

  • Distributeur

    HARMONIA MUNDI

  • Date de parution

    19/11/2015

  • EAN

    9782809711325

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    88 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    186 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sôseki Natsume

Natsume Sôseki (1867-1916) dont on commémore en décembre de cette année le centenaire de la disparition et,
en février 2017, le cent-cinquantième anniversaire de la naissance,  gure avec Mori Ôgai au premier rang des écrivains
japonais de l'époque moderne. Professeur d'anglais au début de sa carrière, la parution du roman Je suis un chat,
en1905 lui confère immédiatement la notoriété et lui permet de se consacrer dès 1907 à l'écriture. Les oeuvres suivantes,
Botchan, Oreiller d'herbes, ont pour caractéristique une tendance à prôner l'individualisme (kojinshugi), volonté
d'indépendance vis-à-vis de l'État et de la société, pensée éprise de li berté. Dès l'âge de 45 ans, l'expérience d'une
grave maladie (ulcère gastrique) l'amène à une ré exion plus approfondie sur le sens de la vie. Il laissera inachevé son
dernier roman, Clair obscur.

Shinbo Minami

  • Naissance : 30-6-1947
  • Age : 76 ans
  • Pays : Japon
  • Langue : Japonais

Minami Shinbô, né à Tôkyô en 1947, est un
mangaka diplômé de l'Ecole supérieure des arts et
métiers de la Ville de Tokyo. Ses conceptions de livres et
ses couvertures illustrées lui valent le prix Kodansha
bunka en 1998, et en 2004 le prix Kyôto Minazuki. Ses
caricatures d'hommes politiques et de people sont
célèbres et particulièrement drôles. Il a signé entre
autres plusieurs mangas qui racontent d'étranges
histoires de la Chine ancienne.

empty