À propos

Du « Tigre » Clemenceau aux « éléphants » du Parti socialiste, des « corbeaux » catholiques à l'insulte de « chien » lancée à la face de Georges W. Bush, du coq français à l'aigle impérial, la métaphore animalière ne manque pas d'atouts pour qualifier et disqualifier les « bêtes » politiques qui nous gouvernent, les élites sociales, religieuses et culturelles.La caricature, depuis la Réforme, imprégnée de culture populaire, religieuse puis savante, inflige à ses ennemis les pires régressions animales, puisant dans un vaste bestiaire, propre à suggérer les travers d'un adversaire, la complexité d'une situation, ou encore les conséquences d'une crise...Depuis Lucas Cranach, jusqu'à André Gill, Sennep, Siné, Charb ou Plantu, quasiment tous les dessinateurs ont trouvé dans la bestialisation caricaturale une rhétorique impertinente et parfois injurieuse pour mettre scène, de manière fascinante et virtuose, les tensions politiques et sociales.Avec plus de 600 illustrations, cet ouvrage embrasse une histoire sociale et politique riche en rebondissements, que les plus grands dessinateurs auront rendu intelligible en trouvant dans l'univers fabuleux du monde animal une matière extraordinaire et redoutable.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire


  • Auteur(s)

    Guillaume Doizy, Jacky Houdré

  • Éditeur

    NOUVEAU MONDE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    23/09/2010

  • EAN

    9782847365368

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    257 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    18 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    757 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty