À propos

Le bateau laissé en quarantaine, dans lequel croupit Siméon, finit par accoster sur une petite île au large d'Istambul. En attente de visas, les Russes réorganisent une micro-société sur une île infestée par les cafards.
Epié par le contre-espionnage, Siméon se déguise en Turc, mais se fait tout de même attraper par Liverovski, la veille d'obtenir son visa ! Le message est clair : soit Siméon assassine Burstein, soit il est balancé aux forces alliées. Mais il rate son coup et se fait rosser par la police du contre-espionnage. Laissé pour mort dans la forêt, sans un sou, on le retrouve mendiant dans les bas quartiers d'Istambul, réduit à faire les poubelles, lui, le comte Nevzorov ! Et voilà qu'il vire maquereau...
« Tu n'es qu'un cafard, mais tu es sous le signe d'Ibicus, le crâne qui parle... » lui avait dit la tsigane. Et comme par hasard, ce sont les cafards qui vont lui sauver la vie.

Voici le dernier livre de la fabuleuse série expressioniste de Rabaté. Sa vision de l'être humain est noire et pessimiste, mais ô combien réaliste et fascinante.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes


  • Auteur(s)

    Pascal Rabaté

  • Éditeur

    VENTS D'OUEST

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    02/11/2001

  • Collection

    Integra

  • EAN

    9782869679542

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    32.2 cm

  • Largeur

    22.7 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    845 g

  • Support principal

    Grand format

Pascal Rabaté

  • Naissance : 13-8-1961
  • Age : 63 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Après de nombreux petits boulots, Pascal Rabaté choisit la BD. Son premier album, Les Amants de Lucie, paraît en 89 chez Futuropolis. Après Exode et Vacances, vacances, réédités chez Vents d'Ouest en 99 sous le titre Premières Cartouches, il publie en 91 À Table chez Week-end Doux et Signé Raoul chez Rackham. Toujours chez Vents d'Ouest, il a signé Les Pieds dedans (92), Ex Voto (94), Un Ver dans le fruit (97) et surtout Ibicus, qui lui offre une véritable consécration tant publique que critique. Il confie parfois ses scénarios à d'autres dessinateurs, comme ce fut le cas en 2000 avec Les Yeux dans le bouillon réalisé par Virginie Broquet pour Casterman et Tartine de courant d'air avec Bibeur Lu pour Vents d'Ouest.Dans Ibicus, Rabaté exploitait à merveille ses techniques de l'avis, jouant en maître sur les aplats noirs et les jeux de lumière, et a donné à l'oeuvre d'Alexis Tolstoï, dont Ibicus est une adaptation, une nouvelle dimension onirique et fantasmagorique. Pascal Rabaté est un très grand nom de la bande dessinée, et Ibicus un chef-d'oeuvre.

empty