À propos

Une suite de dessins réalisés au stylo bille, encre, et mines.
Pour familiers, voire habités qu'ils eussent été peut-être un jour, des paysages, des végétations, des décors, des maisons, au milieu du silence et du vide qu'ils occupent, nous deviennent ter- riblement inquiétants et ne laissent de nous subjuguer. Autrement dit : quoi demeure après un tel abandon ? Et ce qui reste alors ne peut-il plus être que désert et dévastation ? Ce qui reste ne peut-il jamais constituer les premiers éléments d'un à-venir encore incertain, certainement inconnu ?
Voilà sans doute l'horizon de ces dessins dont l'esthétique est d'élever au plus haut les fractures et les poids de la défaillance, et d'accompagner au plus près, pour la révéler, la déréliction la plus sombre et la plus profonde.


Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art


  • Auteur(s)

    Astrid Huguet

  • Éditeur

    MARGUERITE WAKNINE

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    07/02/2014

  • EAN

    9782916694795

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    60 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    100 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Astrid Huguet

Emmanuelle Pidoux, est née en France en 1970. Elle vit et travaille à Dunkerque.
Membre fondratrice des Editions du 57 et de Frédéricmagazine, elle poursuit son travail d'éditrice
et de dessinatrice commencé de manière active dans les années 90. On la retrouve aujourd'hui
dans plus d'une centaine de graphzines et de publications.

empty