Le livre des bêtes

,

Traduit par LEA JAILLARD

À propos

Que font réunis ici tant d'animaux ? Ils choisissent leur roi, évidemment ! Et tout semble indiquer que le Lion s'emparera de la couronne, même si la Renarde recourra à toutes sortes de stratagèmes pour le contrôler dans l'ombre. Cette ancestrale pulsion qui est de se vautrer dans le plaisir de tout dominer la poussera à concevoir d'incessantes intrigues à travers la tromperie, les mensonges, la ruse et l'appui de sa grande éloquence.

Mais bien qu'ils en soient les acteurs, le livre ne parle pas vraiment des animaux. Il aborde en réalité des aspects les plus sombres de la condition humaine. Derrière cette fable chorale, le Livre des bêtes, de Ramon Llull, est avant tout une satire du comportement des hommes dans la lutte pour le pouvoir, où l'envie, l'ambition et la cruauté sont les germes du mal.

Llull a écrit Félix ou Le livre des merveilles à Paris, entre les années 1287 et 1289, dont le Livre des bêtes est la septième d'un total de dix parties et peut se lire indépendamment compte tenu de la singularité de son récit. En réalité, il a été conçu comme un avertissement au roi de France, Philippe IV le Bel, avec qui l'auteur avait eu des contacts politiques dans les années de rédaction de l'ouvrage.

735 ans plus tard, cette histoire fabuleuse et pleinement actuelle voit le jour sous la forme d'une bande dessinée.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public


  • Auteur(s)

    Pep Brocal, Ramon Llull

  • Traducteur

    LEA JAILLARD

  • Éditeur

    Bang

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    12/05/2023

  • Collection

    Caos

  • EAN

    9788413714202

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    28.7 cm

  • Largeur

    21.8 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    892 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Ramon Llull

Ramon Llull (souvent francisé en Raymond Lulle), né à Majorque
en 1232, est philosophe et mystique. Alors que tout le monde utilisait le
latin, il écrit aussi en catalan et en arabe, près de 300 oeuvres. Il meurt en
1316 aux portes de Tunis, mais son oeuvre lui a survécu : incarnant
l'Espagne du Moyen Âge au carrefour des pensées et des religions,
Ramon LLull est devenu aujourd'hui la figure tutélaire de la Catalogne et
un symbole de tolérance et de dialogue entre les cultures de la
Méditerranée.

empty