Le jour de travail

Le jour de travail (édition en noir et blanc)

À propos

Dans ce recueil de textes et de dessins, Aurélie William Levaux livre ses réflexions sur le travail. Partant de son statut d'artiste femme, elle laisse libre court à ses pensées en questionnant son quotidien et ses pratiques. Dans un monde où l'on doit travailler, pour un salaire, pour s'occuper, pour exister, pour manger, y trouve-t-elle son compte ? "Le travail, c'est la santé, disait Papy." Quelques décennies plus tard, sa petite fille en doute. Revenant sur ses expériences professionnelles de jeunesse douloureuses, reprenant des phrases entendues ici ou là, elle se confronte à un concept qui la laisse perplexe, surtout en pleine crise des gilets jaunes. Dans ses textes, toujours drôles, Aurélie William Levaux ne mâche pas ses mots. Pour ses dessins, utilisant le même modus operandi que pour La Poutre de mon oeil, elle opte pour un rendu lâché, au plus proche de ses émotions. Aurélie William Levaux aurait voulu publier ce livre seule, mais c'était trop de travail...



Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Romans graphiques

  • EAN

    9791092775297

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    16.1 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    150 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Aurélie William Levaux

Née dans la campagne belge en 1981, Aurélie William Levaux travaille de manière compulsive, maladroite et désorganisée. Depuis les premières années du siècle en cours, elle publie des romans graphiques (aux éditions La 5e Couche, Le Dernier Cri, United Dead Artists, Super Loto, Tétras Lyre et Atrabile), expose d'à-peu-près-broderies, et œuvre en collaboration avec ses compagnons et époux successifs. Autrice, dessinatrice et plasticienne instable empruntant un ton à la fois pessimiste et léger, ses ouvrages prennent la forme de carnets poétiques dessinés voire de journaux intimes à travers lesquels nous sommes plongés dans ses angoisses, ses pulsions, ses envies, ses doutes, et toute sa détestation du monde.

empty