Contes macabres du Japon (postface William Scott Wilson)

, (Dessins),

À propos

Il y a de cela plus d'une centaine d'années, l'écrivain Lafcadio Hearn rassembla et traduisit une sélection d'histoires de fantômes et de mystères appartenant à la tradition japonaise. Le célèbre créateur de manga Sean Michael Wilson reprend six de ces histoires dans une adaptation graphique exceptionnelle.

Mis en valeur par les dessins de Michiru Morikawa, ce manga offre un condensé des mythes et légendes, des histoires de fantômes et de magie qui abondent dans la culture japonaise.

Cet album est agrémenté d'une postface de William Scott Wilson, le célèbre traducteur et éditeur d'ouvrages sur la culture japonaise, restituant ainsi la pensée philosophique des samouraïs et resituant les contes dans leur contexte historique.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Manga / Manhwa / Man Hua > Seinen


  • Auteur(s)

    Sean michael Wilson, Michiru Morikawa, Lafcadio Hearn

  • Éditeur

    Graph Zeppelin

  • Distributeur

    Dilisco

  • Date de parution

    27/03/2018

  • EAN

    9791094169254

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    260 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sean Michael Wilson

Sean Michael WILSON, est un scénariste écossais qui vit aujourd'hui au Japon. Il a écrit de nombreux livres pour des éditeurs américains, britanniques et japonais, tels que : Les 47 Ronins, Le Livre des Cinq Roues, Hagakure et Le Sermon du Tengu. Il a également publié la célèbre collection AX : Alternative Manga et akuza Moon.

Michiru Morikawa

Michiru MORIKAWA, est une illustratratrice et une dessinatrice japonaise de
renom. Elle a remporté l'International Manga and Anime Award in Britain et a été
nommée Best New Manga Artist par le célèbre éditeur de manga Kodansha.

Lafcadio Hearn

Lafcadio Hearn est un écrivain irlandais qui prit ensuite la nationalité japonaise en 1896 sous le nom de Yakumo Koizumi. C'est à cette période qu'il commence à écrire sur le Japon et la culture japonaise et notamment sur les histoires traditionnelles de fantômes japonais (yokai).

Découvrez un extrait PDF
empty